Le chant du vautour

Un oiseau chanteur,
A la grande réputation,
Amassait son bonheur
En multiple millions.

Ses chansons, désormais légendaires,
Parlaient d’amour et de partage,
D’injustice et de misère,
Engendrant large suffrage.

Lorsque, pour une œuvre charitable,
Notre bon faisait grâce de sa présence,
On déroulait tapis rouge et bonne table,
 Satisfaisant ses moindres exigences.

Ainsi fut-il jusqu’en ce jour,
Sombre d’une technologie venue,
Où notre brave vautour
Vit s’amputer ses revenus,

Car ses rentes passèrent alors
D’outrancières à excessives.
Inacceptable pour ce condor
Sans en poursuivre la dérive.

Il porta plainte au tribunal,
Fit un collectif de charognards,
S’indigna du scandale
Qu’étaient ces pillards.


Le déplumé déchanta
Sur un air à pleurer
La fuite et l’aboi
De sa richesse redistribuée.

Retour